Le distributeur à café dans les hôpitaux, quelle merveilleuse invention !

On a toutes eu à faire un jour à la fameuse machiné à café lors d’une visite d’un proche à l’hôpital. Moyen de décompression pour certaines, échappatoire pour d’autres, la machine à café fait partie intégrante des cliniques et hôpitaux, elle permet de faire une petite pause et de se changer les idées dans un lieu où la gaieté et le moral ne sont pas toujours au rendez-vous.

 

Le distributeur de café et la législation

La mise en place et l’utilisation des distributeurs automatiques sont soumises à une législation rigoureuse. La distribution automatique est régie par l’article 24 de l’arrêté du 9 mai 1995 concernant l’hygiène des aliments remis directement au consommateur. Retrouvez dans cet article toutes l’information sur l’hygiène et l’entretien des machines qui assurent la distribution de café pour les hôpitaux.

 

Règlement sanitaire lié au distributeur automatique

Les distributeurs automatiques sont conçus, construits, installés, nettoyés, entretenus et utilisés de façon à éviter la contamination des denrées alimentaires, y compris du fait de la présence d’insectes et d’autres animaux. Les des distributeurs destinées à être en contact avec les aliments doivent être bien entretenues, faciles à nettoyer et à désinfecter. Elles doivent être maintenues en état permanent de propreté. Les distributeurs automatiques sont équipés d’un dispositif permettant la distribution de gobelets individuels dans des conditions hygiéniques. Une installation doit être prévue pour recueillir et éliminer régulièrement les gobelets et autres déchets.

 

distributeur-cafe-hôpitaux

 

Les critères microbiologiques liés à la réglementation des distributeurs automatiques

Pour pouvoir assurer la distribution de café pour les hôpitaux, un doit pouvoir fournir des produits de qualité. Toutes les matières premières, les ingrédients, les produits intermédiaires et les produits finis doivent être manipulés, stockés, emballés, exposés et remis au consommateur dans des conditions évitant toute détérioration et toute contamination susceptibles de les rendre impropres à la consommation humaine ou dangereux pour la santé.

Il faut aussi veiller à ce que les matières premières, les ingrédients, les produits intermédiaires et les produits finis jusqu’à leur présentation aux consommateurs doivent être conservés à des températures limitant leur altération et plus particulièrement le développement de micro-organismes pathogènes ou la formation de toxines à des niveaux susceptibles d’entraîner un risque pour la santé. Ces conditions doivent être bien respectées afin de garantir la fiabilité de la distribution de café pour hôpitaux.

Le distributeur à café dans les hôpitaux, quelle merveilleuse invention !
4 (80%) 1 vote


Les commentaires sont fermés.